Couvent des ursulines

Ce vaste bâtiment, au bord du Blavet, rive droite, est l’ancien couvent des Ursulines bâti au milieu du XVIIe s. Les Ursulines sont un ordre religieux dédié à l’éducation des jeunes filles. La communauté de Ville fait appel aux Ursulines de Ploërmel vers 1641. Celles-ci installent un couvent et une école vers 1647. Elles s’installent à l’emplacement du prieuré Notre-Dame-de-Kerguelen fondé vers 1200 par Henri d’Hennebont et mis sous l’autorité des moines de la puissante abbaye Saint-Melaine de Rennes. Ils accordent cette installation contre 30 livres de rente en 1666. Il semblerait que des vestiges du prieuré soit encore présents sur le site.

En 1792, les religieuses sont expulsées du couvent qui est acheté par un dénommé Sauvager pour 50 100 livres. C’est au cours du XIXe que l’église et une partie du bâtiment (l’aile Ouest du cloître) disparait. Sur le cadastre de 1835, ces deux parties n’apparaissent que dans les parcelles.

Les Ursulines reviennent à Hennebont en 1819 mais s’installent Ville-Close dans l’ancien couvent des Carmes donnant naissance à ce qui deviendrait l’institution Notre-Dame-du-Vœu.

En 1964, l’abbé Pinel installe, rive droite, le collège secondaire Saint-Pierre. En 1905, sous l’impulsion du clergé et le soutien de l’Union des syndicats agricoles du Morbihan, que s’y installe une école d’agriculture. A la fin du siècle, le bâtiment accueille les frères de la Communauté de Lamenais de Ploërmel.

Les deux ailes de ce bâtiment reprennent les caractéristiques des constructions conventuelles du XVIIe siècle. Le traitement des lucarnes, le soulignement des étages avec un bandeau de pierres de taille et l’enduit de façade, rappellent également nombre des hôtels particuliers de cette époque visibles à Hennebont.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×