Maison des confesseurs

La Maison des confesseurs, petit pavillon du XVIIe siècle, est l’un des deux édifices subsistant de la  puissante abbaye Notre-Dame-de-Joye. Construit vers 1669, il abritait les prêtres chargés d’assurer prières et offices dans cette abbaye de femmes.

L’utilisation de tuffeau – calcaire de Loire ou de Charente – veut afficher la puissance et la richesse de l’abbaye.

Restaurée par la Ville en 2009, elle accueille aujourd’hui des artistes en résidence sur la ville.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×