Cheval territorial

La réintroduction du cheval à Hennebont

Place forte du cheval avec la proximité du Haras National, la municipalité d’Hennebont a souhaité réintroduire le cheval utilitaire dans la ville.

Pour se faire, la ville s’est rapprochée du réseau armoricain, « Faire à cheval », réseau qui milite pour le retour du cheval utilitaire dans les villes de Bretagne.

Par ailleurs, la ville est devenue propriétaire de deux chevaux qui sont en pension au haras national, Circus et Dispar de la Forge, et a engagé une meneuse, élément essentiel de cette réintroduction.

Des expérimentations déjà menées

En juin et juillet 2017, plusieurs actions expérimentales ont été menées avec l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation (IFCE) et la société Ar Maner.

Ces actions, programmées lors de la réflexion sur la réintroduction du cheval en milieu urbain, étaient à destination de différents publics.

  • Deux opérations de médiation en direction des personnes âgées ont été menées à l’Ehpad Stêr Glas.
  • Des transports d’enfants ont été organisés avec l’accueil de loisirs du Merdy.
  • Le Service Espaces Verts et Environnementa porté l’expérimentation sur l’arrosage des jardinières, le ramassage des corbeilles du centre-ville et du parc de Kerbihan et le désherbage par brûlage au gaz.

Une navette pour les habitants, assurant la liaison entre le marché et trois, le Talhouët, Kerihouais et la Maison pour tous a été mise en place.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×