Frelon asiatique

Le frelon asiatique

Dans le cadre de la lutte contre les nuisibles, la ville d’Hennebont vient en aide aux particuliers pour se défaire des nids de frelons.

Le département du Morbihan a été touché depuis 2011 et la présence du frelon asiatique y progresse de manière exponentielle comme sur le reste du territoire breton. On recense pour 2016, en Bretagne plus de 20 000 nids.

Comment le reconnaître ?

Le Frelon Asiatique ou frelon à pattes jaune, Vespa Velutina, est à dominante noire avec une large bande orange sur l’abdomen et un liseré jaune sur le premier segment.

Interrompre le cycle

Le cycle du frelon commence lors de la floraison, moment lors duquel il butine les fleurs et chasse les insectes. À la mi-août, lorsque le nid grossit et la floraison touche à sa fin, il se tourne vers les ruches. Il lui suffit, seulement, de quelques jours pour éradiquer une colonie.

À l’approche du printemps (février/mars) les reines s’en vont construire un nouveau nid. Le piégeage permet de capter les frelons avant la construction du nouveau nid (entre le 15 février et le 1er mai).

L’efficacité de la lutte se situe entre le 1er mai et le 15 novembre : période idéale pour la destruction des nids  (à faire réaliser par des professionnels agréés)

 Rappel

La piqûre de frelon asiatique est dangereuse pour l’homme au même titre que celle du frelon européen.

Un référent « frelon asiatique »

Face à la menace que représente le frelon asiatique, un référent a été désigné au sein du service Espaces Verts environnement. Il est notamment chargé du suivi de la cinquantaine de pièges posés aux quatre coins de la Ville et du comptage des nids identifiés. Il est l’interlocuteur privilégié des habitants sur le sujet.

Pour plus d’efficacité à ce jour, les pièges mis en place par le SEVE sont géolocalisés.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×