Plantes exotiques envahissantes

Quelles sont-elles ?

Des espèces d’apparence esthétiques, plantées à l’encontre de la biodiversité telles que :

  • La renouée du Japon
  • Raisin d’amérique
  • L’herbe de la pampa
  • La balsamine de l’Himalaya
  • Les lauriers palmes et sauces
  • La Datura officinale ou stramoine
L’herbe de la pampa
La renouée du Japon
La balsamine de l’Himalaya

 

Impacts possibles

  • Sanitaire, santé : allergie, risque de brulure pour l’homme
  • Ecologie : très concurrentielle sur la flore locale avec une diminution de la biodiversité et une destruction des plantes locales plus fragiles

Gestion, méthode de traitement

  • Extraction, terrassement, arrachage puis compactage dans des bâches étanches pendant plusieurs années.
  • Nouveauté : brulage des plantes indésirable (cf arrêté municipal préfectoral spécifique en pièce jointe).

Suivi des différentes espèces

Depuis 2021, un suivi existe. Les nouveaux foyers pour chaque espèce sont cartographiés.
Les actions menées pour contenir leur développement et réduire les risques d’apparition de nouveaux foyers sont recensées.

De même une collaboration est en place avec Fredon Bretagne, missionné par l’ARS pour la gestion de 4 plantes exotiques envahissantes ayant un impact pour la santé humaine
– L’ambroisie à feuilles d’armoise : fortement allergène (non présent sur la commune)
– La berce du caucase : sève provoquant des brulures de la peau (non présent sur la commune)
– Le datura stramoine : toxique
– Le raison d’amérique : toxique

Nouveauté

Un référent plantes invasives

Il existe un référent plantes invasives au SEVEP. Il est votre interlocuteur privilégié pour toute question.
Nb : Pour aller plus loin dans l’information : cf article de hennebont mag d’avril 2023 et livret pédagogique en pièce jointe.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×